top of page
  • Patrick Auger

Pourquoi devrions-nous passer plus de temps dehors?





Depuis que j’ai complété l’Appalachian Trail en 2017 et plus récemment depuis mon retour de Compostelle sur le GR65 et le Camino Francès, en juin 2023, je dois avouer que le besoin de marcher et d'être dehors est plus présent que jamais. Imaginez deux mois de marche à travers les paysages magnifiques de la France et de l'Espagne, en toute liberté et sans contrainte d’horaire ni obligation. Cependant, le retour à la réalité, en tant que travailleur autonome jonglant avec de nombreuses responsabilités, a été un défi. Les nombreux contrats de formation m'occupent énormément, laissant moins de temps pour profiter de la nature. Comme pour la plupart d'entre vous, il n'est pas toujours évident de trouver le temps pour sortir pour marcher ou jouer dehors. Je partage ici quelques motivations pour lesquelles je passe plus de temps à l'extérieur, ainsi que les moyens simples de l'intégrer dans ma routine quotidienne.


Une bouffée d'air frais

Lorsque je prends le temps de marcher en forêt, l'oxygène remplit mes poumons, la lumière du soleil caresse mon visage, ainsi mon esprit et mon corps se détendent. Je me sens simplement plus calme, bien, et heureux. Nous le savons, la nature est depuis longtemps considérée comme le remède ultime. Hippocrate disait : « La nature elle-même est le meilleur médecin ». Mais, malheureusement, nous passons de moins en moins de temps à l'extérieur dans notre vie moderne, rapide, et toujours connectée. Renoncer au temps passé dans la nature, ou simplement à l'extérieur en général, est une occasion manquée de prendre soin de sa santé mentale, émotionnelle, et physique. Passer du temps dans la nature peut aider à soulager le stress et l'anxiété, renforcer notre système immunitaire, notre créativité, et notre concentration, et nous apprendre à vivre davantage dans le moment présent.


Vivre dans l'instant présent

Notre cerveau est rempli de préoccupations, de choses à faire, de rendez-vous à ne pas manquer, ou des problèmes et des soucis du passé que nous conservons en mémoire. Notre esprit est surchargé. Ce n’est pas simple, mais chaque jour j’essaie de me libérer de l'anxiété et du stress causés par des événements passés, mais aussi par ceux à venir. Sortir marcher me permet de vivre ici et maintenant. Certains rythmes de marche afghane me permettent d’atteindre cet objectif. Faire partie de la nature m’aide à apprécier où je suis dans le moment présent et dans l'environnement qui m’entoure. Dans la nature, je peux facilement pratiquer la pleine conscience en étant attentif à la vie qui se déroule autour de moi en temps réel. Cela m’apporte apaisement, joie, et inspiration.


Stimuler la créativité et la concentration

Passer du temps dans la nature peut augmenter la créativité et améliorer la concentration. Lorsque je passe davantage de temps dans la nature, il est évident que je suis beaucoup plus créatif et que je résous mes problèmes beaucoup plus facilement que lorsque je reste enfermé dans la maison ou lorsque je suis dans un milieu urbain. Après avoir passé du temps en forêt, je suis plus efficace et motivé à accomplir une tâche. Une étude publiée dans le Journal of Environmental Science and Technology confirme mon ressenti. Les personnes qui marchent dans un parc ou dans un environnement naturel pendant 90 minutes auraient une activité neuronale accrue dans la partie du cerveau associée à l'attention et à l'affect positif.


Se ressourcer et se détendre

Notre corps et notre esprit sont excellents pour s'adapter aux changements et au stress pour nous aider à surmonter les moments difficiles. Alors que cette flexibilité est vitale pour la survie, des périodes prolongées de stress élevé entraînent notre corps et notre esprits à considérer le stress comme normal. Le résultat : un état de stress devient alors la nouvelle référence. Comment pouvons-nous réduire les niveaux de stress et donner à nos systèmes une chance de redescendre de cet état d'alerte constant ? Lorsque nous passons du temps dans la nature, nous pouvons littéralement nous déconnecter des éléments de stress quotidiens, de la technologie, et des interactions sociales. Certains rythmes de marche afghane associés à la cohérence cardiaque me permettent également de diminuer et de mieux contrôler ce stress. La nature peut nous aider à nous ancrer et à recharger notre corps et notre esprit, surtout si nous prenons le temps de voir notre environnement et non pas de simplement « regarder » ce qui nous entoure. Il faut prendre le temps de « Voir ». « Voir » nous implique personnellement dans le lieu et dans l’expérience, alors que « regarder » est plutôt passif. Une étude de Frontiers in Psychology portant sur les effets de la nature révèle que le temps passé dans la nature est associé à des « différences statistiquement significatives » dans divers marqueurs de stress : une diminution du rythme cardiaque, du cortisol, de la pression artérielle, et de l'activité du système nerveux sympathique, et une augmentation de l'activité du système nerveux parasympathique. L'exposition à des lieux naturels, même pendant seulement 10 à 15 minutes, est très bénéfique pour améliorer les marqueurs physiologiques tels que la pression artérielle et le rythme cardiaque, ainsi que l'humeur et la concentration.


Soutien à la santé physique

Peu importe où vous faites de l'exercice, augmenter votre fréquence cardiaque est bénéfique pour votre santé. Si vous avez du mal à suivre une routine d'exercice, faire votre entraînement à l'extérieur pourrait augmenter votre motivation. Les personnes qui passent du temps dans la nature ou dans des espaces verts sont plus susceptibles de faire de l'exercice régulièrement. Pratiquer la randonnée ou simplement marcher peut conduire à une amélioration de la santé physique, notamment une baisse de la tension artérielle, une réduction du risque de maladies cardiaques, et une amélioration de la fonction immunitaire.

Intégrer la nature dans votre vie quotidienne

Lors de la préparation de ma longue randonnée sur le GR65 et le Camino Francés, j’avais inscrit à mon agenda deux rendez-vous quotidiens avec moi-même et mère nature. Un engagement le matin et le soir pour me prioriser et pour profiter davantage du temps passé à l'extérieur. J’ai conservé ces deux rendez-vous après mon retour. Selon vos occupations, il est fort possible que vous n’ayez que peu de moments pour vous tout au long de la journée. Et une fois que tout le monde dans la maison est debout et en mouvement, votre temps d'autosoins est dépriorisé. Plutôt que de vous inquiéter de devoir insérer du temps à l'extérieur pendant la journée, commencez votre matinée en marchant dehors, avant même que l’activité du jour débute.

Personnellement, j’adore me retrouver seul à marcher à l’extérieur alors que la nature se réveille doucement, que l'obscurité fait place à la lumière du matin et à la vie qui se réveille tranquillement. À ce moment-là, j’ai l’impression que le monde m’appartient. Il semblerait également que les rayons naturels du matin font une différence dans la qualité de votre repos aussi. L'exposition à la lumière du soleil aiderait à régler le rythme circadien, ce qui nous aide à nous endormir le soir pour un meilleur sommeil.


La « Bucket List »

Il peut être difficile de passer du temps de qualité dans la nature lorsque nous sommes occupés, et certaines semaines sont plus remplies que d'autres. Au lieu de m'astreindre à un rituel quotidien ou hebdomadaire impossible, j’ajoute sur ma liste des lieux ou des sentiers de randonnée que je souhaiterais éventuellement visiter. Ensuite, lorsque l'occasion se présente, je sais où aller. Les fins de semaine, je vais régulièrement en randonnée sur un des sentiers identifiés sur ma « Bucket List » et lorsque j’ai plusieurs journées de libre, je vais randonner sur des sentiers de plus longue durée pendant quelques jours consécutifs. Que la randonnée soit plus tranquille ou plus costaude, je m’amuse à tester et à développer mon endurance au fil du temps. J’en profite pour mettre en pratique les différents rythmes de marche afghane selon le chemin emprunté.

Je marche chaque fois que c'est possible

Conduire fait gagner du temps, mais parfois, lorsque nous gagnons quelque chose, nous en sacrifions une autre. L'« autre » dans ce cas est la chance de bouger et de profiter de tous les bienfaits de la marche et de la lumière naturelle. Marcher simplement là où vous êtes ou à l’endroit où vous devez aller peut améliorer votre humeur et acheminer de l'air frais à vos poumons. Lorsque je donne des formations de secourisme, lors de ma pause du dîner, j’en profite pour marcher environ 3000 pas. Si je dois aller à la boîte aux lettres, j’y vais à pied. Au centre commercial, je stationne mon véhicule loin dans le stationnement, afin de marcher davantage pour me rendre aux commerces et pour en revenir.


Demandez-vous : Pourrais-je faire cela dehors ?

En fin de compte, la meilleure façon de prioriser le temps passé dehors et dans la nature, afin de profiter de tous ses avantages positifs et de ces bénéfices pour la santé, est de changer votre état d'esprit pour mettre la nature en priorité. Cela peut être aussi simple que de considérer les activités quotidiennes comme des opportunités de sortir.

Organisez vos rencontres amicales ou professionnelles dans un parc ou une aire naturelle et profitez-en pour marcher en discutant. Vous avez un appel téléphonique à passer, pourquoi ne pas prendre l’appel et aller marcher en même temps ? Vous constaterez que vous êtes beaucoup plus énergisé et de meilleure humeur ! Allez prendre un café avec des amis, mais emportez vos boissons et promenez-vous dans le parc. Planifiez une randonnée facile et accessible sur un sentier près de chez vous. Préparez un repas qui vous fait plaisir ou emportez des collations légères, puis dirigez-vous vers un parc à proximité pour un pique-nique. Empruntez les sentiers multifonctionnels tels que Le petit train du nord dans la région des Laurentides pour y pratiquer la marche afghane ou même y faire du vélo. Pourquoi ne pas vous adonner à l'observation des oiseaux, une activité relaxante qui vous connecte à la nature et vous permet d'apprécier la diversité et la beauté de votre région. Vous êtes convoqué à une réunion Zoom. Délaissez votre ordinateur pour sortir marcher dans la forêt près de chez vous pendant cette rencontre.


La liste est infinie !

Je dois m’arrêter ici, ça fait déjà bien assez de temps que je suis assis à rédiger ce texte. Je dois maintenant prioriser mon temps pour rêver à mes prochains itinéraires de rando, mais je dois surtout sortir pour aller prendre une marche dans le boisé situé près de chez moi. Je me priorise et je prends les moyens nécessaires pour me faire du bien en bougeant.


 

Patrick Auger, est instructeur de marche afghane et président de Kilomètre

224 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page